En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies [ou traceurs] destinés à mesurer son audience.

La retraite de réversion

Mis à jour le 02/01/2018

A la perte de votre conjoint, vous pouvez obtenir, sous certaines conditions, une retraite de réversion. Elle représente une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier votre conjoint décédé. La retraite de réversion est attribuée aux conjoints et/ou ex-conjoints à partir d'un certain âge.

Conditions pour en bénéficier


Vous pouvez obtenir une retraite de réversion si :
  • votre conjoint ou ex-conjoint est décédé (ou disparu depuis plus d'un an) ;
  • et qu'il percevait une retraite agricole ou était susceptible de la percevoir.
A noter
Le concubinage ou le PACS ne donne pas droit à la retraite de réversion.

Condition d'âge

Pour obtenir une retraite de réversion, vous devez être âgé d'au moins 55 ans.

Attention, l'âge est fixé à 51 ans si votre conjoint ou ex-conjoint est décédé avant le 01/01/2009 ou disparu avant le 01/01/2008.

Si vous avez moins de 55 ans, vous pouvez demander l'allocation veuvage.

Condition de ressources

Il s'agit de vos ressources personnelles ou des ressources du nouveau ménage (remariage, concubinage ou PACS)…). Elles sont examinées sur une période de 3 mois avant le point de départ de la retraite de réversion.

Si vous ne remplissez pas la condition de ressources au cours de cette période, vos ressources sont examinées sur une période de 12 mois avant le point de départ de la retraite.

Le plafond de ressources tient compte de votre situation familiale.

Plafond de ressources pour la retraite de réversion
Situation familiale Montant du plafond trimestriel
Vous vivez seul 5 075,20
Vous vivez en couple 8 120,32

Mise à jour 01/01/2017


Sont retenus pour le calcul de vos ressources :
  • les revenus d'activité (salaires, revenus d'activité...). Ces revenus font l'objet d'un abattement de 30% pour les personnes atteignant 55 ans.
  • les revenus de remplacement (indemnités journalières, allocations chômage).
  • les pensions, retraites de base et complémentaire tous régimes confondus ainsi que les pensions d'invalidité, rentes d'accident du travail...
  • les revenus de vos biens mobiliers et immobiliers et/ou ceux de votre conjoint actuel, votre concubin ou votre partenaire PACS, ainsi que les biens communs au ménage (sauf votre résidence principale).
Sont exclus :
  • les revenus d'activité, de remplacement et avantages viagers (vieillesse, invalidité...) du conjoint décédé ;
  • les revenus des biens mobiliers et immobiliers acquis du chef du conjoint décédé ;
  • l'ensemble des biens provenant de la communauté ;
  • les avantages de réversion versés par les régimes complémentaires aux régimes de base (régime agricole, régime général - salariés et indépendants, régime des professions libérales sauf avocats, régime des cultes...).
 
A noter
La retraite de réversion peut être révisée en cas de modification de ressources, notamment lors de l'attribution de vos retraites personnelles (retraites de base et complémentaire).

Signalez rapidement tout changement de ressources ou de situation de famille à votre MSA.


Source : CCMSA
Crédit photo : CCMSA - Téo Lannié

Démarches Démarches

Articles liés