Accès rapide
Changer de région

Mon espace privé

Mon espace privé

Pas de compte ?

S'inscrire

Saut au contenu
MSA Gironde > Particulier > Santé > Maternité, paternité... > Le congé de maternité
Mis à jour le 11.04.2017

Le congé de maternité

Vous attendez un enfant ? Que vous soyez salariée ou agricultrice, vous avez droit à un congé d'une durée de 16 semaines minimum. Des indemnités journalières ou une allocation de remplacement vous aident à conserver un niveau de revenu pendant cette période.

La durée du congé maternité

Quelle est la durée légale de ce congé ?

Le congé légal de maternité est fixé à 16 semaines minimum. En général, il commence 6 semaines avant la date présumée de votre accouchement et se poursuit 10 semaines après.

Vous pouvez toutefois choisir d'écourter votre congé de maternité en respectant un congé obligatoire d'au moins 8 semaines.

Le congé maternité comprend un congé prénatal (avant la naissance) et un congé postnatal (après la naissance). Sa durée varie selon le nombre d'enfants que vous attendez et le nombre d'enfants déjà à votre charge.

Durée du congé de maternité en fonction de votre situation
Enfant(s)
à naître
Durée du congé
prénatal
Durée du congé
postnatal
Total
1er ou 2e 6 semaines 10 semaines 16 semaines
3e et plus 8 semaines 18 semaines 26 semaines
Jumeaux 12 semaines 22 semaines 34 semaines
Triplés ou plus 24 semaines 22 semaines 46 semaines

Le report du congé prénatal

Si votre grossesse se déroule bien, vous pouvez également choisir de reporter une partie du congé prénatal après votre accouchement. Dans ce cas, vous pouvez prendre votre congé maternité au minimum 3 semaines avant la date d'accouchement et au maximum 13 semaines après.

Si vous souhaitez en bénéficier, vous devez transmettre à votre MSA une demande de report, accompagnée de l'avis favorable de votre médecin, avant le jour précédent le début de votre congé prénatal légal.

Vous devez également avertir votre employeur avant le jour précédent le début de votre congé prénatal légal. Votre employeur ne peut refuser ce report dès lors qu'il est médicalement prescrit.

A noter : en cas d'arrêt de travail pendant cette période, le report est annulé et le congé prénatal commence au 1er jour de l'arrêt.

N'oubliez pas d'informer votre MSA

Après la naissance, vous devez fournir à votre MSA un justificatif de filiation (copie de l'extrait d'acte de naissance, copie du livret de famille mis à jour…).


Source : CCMSA
La MSA vous propose
Pour aller plus loin
Dossier : Lien social et solidarité
Image
Le milieu associatif rural fourmille d'idées. Retrouvez les initiatives menées par des bénévoles pour recréer du lien social et de la solidarité dans les campagnes.