Accès rapide
Changer de région

Mon espace privé

Mon espace privé

Pas de compte ?

S'inscrire

Saut au contenu
MSA Gironde > Particulier > Famille, logement > Prestations familial... > L'allocation d'éducation pour l'enfant handicapé (AEEH)
Mis à jour le 10.04.2017

L'allocation d'éducation pour l'enfant handicapé (AEEH)

Vous avez à charge un enfant handicapé de moins de 20 ans ? Cette allocation vous procure une aide financière afin de contribuer à son éducation et aux soins à lui apporter.

Conditions d'attribution

Votre enfant doit être âgé de moins de 20 ans et présenter :

  • Soit une incapacité d'au moins 80% et ne pas être pris en charge au titre de l'éducation spéciale, ni admis dans un établissement spécial,
  • Soit une incapacité comprise entre 50 et 79% et fréquenter un établissement spécialisé (sauf si les frais de séjour sont pris en charge par la MSA, l'Etat ou l'aide sociale) ou un service d'éducation spéciale ou des soins à domicile.

En tant que parents, vous devez résider en France ou dans un Département d'Outre-Mer (DOM). Si vous êtes de nationalité étrangère, vous devez pouvoir justifier de la régularité de votre séjour.

Montants de l'allocation de base de l'AEEH

Le montant mensuel s'élève à 130,51 euros
(montant en vigueur du 1er avril 2017 au 31 mars 2018)

A cette allocation de base, peuvent venir s'ajouter un complément d'allocation et une majoration parent isolé.

Le complément d'AEEH et la majoration parent isolé

Le complément AEEH

Le complément d'allocation, accordé par la la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), dépend :

  • du coût du handicap de votre enfant ;
  • de la cessation ou de la réduction de votre activité professionnelle afin de pouvoir vous consacrer à l'éducation et aux soins de votre enfant ;
  • de l'embauche d'une tierce personne pour ces mêmes missions.
Il existe 6 compléments de l'AEEH dont le montant varie en fonction de la catégorie reconnue par la CDAPH.
La majoration parent isolé

Si vous élevez seul votre enfant et que vous bénéficiez du complément d'AEEH (à partir de la 2ème catégorie), une majoration de parent isolé peut vous être versée dès lors que vous cessez ou réduisez votre activité ou rémunérez une tierce personne pour s'occuper de votre enfant.

Montants mensuels complément et majoration parent isolé
Catégories Complément d'AEEH Majoration parent isolé
1ère catégorie 97,88 € Pas de majoration
2ème catégorie 265,10 € 53,02 €
3ème catégorie 375,21 € 73,41 €
4ème catégorie 581,46 € 232,47 €
5ème catégorie 743,13 € 297,72 €
6ème catégorie 1 107,49 € 436,39 €
(montants en vigueur du 1er avril 2017 au 31 mars 2018)

Démarches

Les demandes d'AEEH et de son complément doivent être adressées à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) où la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) statuera sur le dossier de l'allocataire.

Le formulaire de demande d'AEEH est disponible auprès de la MDPH de votre lieu de résidence.

Lorsque la CDAPH constate que les conditions médicales sont remplies, le dossier est transmis à la caisse MSA dont vous dépendez qui servira la prestation sous réserve de vérification des conditions administratives (âge, résidence…).

A savoir
  • L'AEEH est versée mensuellement à compter du mois suivant celui de la demande.
  • Si vous bénéficiez de l'Allocation journalière de présence parentale (AJPP), vous pouvez également bénéficier de l'AEEH mais pas de son complément ni de de la majoration parent isolé.
  • Sous certaines conditions, vous pouvez être affilié à l'assurance vieillesse.

Droit d'option entre la PCH et le complément d'AEEH

Les familles bénéficiant d'un droit à l'AEEH peuvent opter soit pour la Prestation de compensation du handicap (PCH) ; soit pour le complément d'AEEH.

Le versement de la PCH permet le maintien de l'allocation de base de l'AEEH ainsi que de la "majoration parent isolé" lorsque le bénéficiaire assume seul la charge de l'enfant (et qu'il a renoncé, cessé ou exercé une activité professionnelle à temps partiel) ou a recours à une tierce personne rémunérée.

Pour plus d'informations, renseignez-vous auprès des maisons départementales (MDPH) qui vous aideront à choisir l'option la mieux adaptée.

L'assurance vieillesse des parents au foyer

Vous êtes aidant familial et assumez la charge d'un enfant handicapé qui vit avec vous et est atteint d'une incapacité permanente d'au moins 80%, vous pouvez bénéficier d'une affiliation à l'assurance vieillesse des parents au foyer. Renseignez-vous auprès de votre caisse.

Source : CCMSA
Crédit photo : CCMSA - Erna Vader - istockphoto
La MSA vous propose
Pour aller plus loin
Dossier : Lien social et solidarité
Image
Le milieu associatif rural fourmille d'idées. Retrouvez les initiatives menées par des bénévoles pour recréer du lien social et de la solidarité dans les campagnes.